Le directeur général de Gaudreau environnement, Johnny Izzi, en compagnie de son directeur en Recherche et développement, Réal Fortin et de son président, Daniel Gaudreau, montrant des exemples de dalles écologiques.

Des bouteilles de vin sous les pieds

L'entreprise victoriavilloise Gaudreau Environnement profitera de son passage au Salon des technologies environnementales du Québec, cette semaine, afin de dévoiler son nouveau produit : des dalles écologiques fabriquées uniquement à partir de matériaux recyclés.
L'entreprise spécialisée dans la gestion des matières résiduelles a investi plusieurs mois de recherche et de développement à la conception de cette dalle respectueuse de l'environnement composée essentiellement de verre, plastique et porcelaine. Elle entend ainsi offrir une alternative écoresponsable au béton traditionnellement utilisé pour la conception d'aménagements paysagers.
«Chaque dalle, d'une superficie d'un peu plus de 30 cm sur 30 cm, contient l'équivalent de six bouteilles de vin, 300 sacs de plastique et quelques morceaux de porcelaine», a affirmé le directeur de Gaudreau, Johnny Izzi.
Cette découverte tombe d'autant plus à point étant donné la situation difficile du verre recyclé au Québec. En effet, la dernière usine de traitement du verre a fermé ses portes il y a quelques mois, faute de rentabilité.
Ces dalles écologiques offrent, ainsi, une solution fort intéressante pour valoriser les sacs de plastique comme ceux utilisés dans les supermarchés. En effet, malgré la popularité des sacs réutilisables, un grand nombre de sacs en plastique demeurent en circulation et se retrouvent dans les centres de tri. Ces derniers, faute d'avoir un marché local pour vendre cette matière, doivent actuellement expédier les sacs à l'étranger.
M. Izzi prétend également que son équipe fait preuve de vision en anticipant, dans les prochaines années, qu'une grande quantité de porcelaine envoyée à l'enfouissement.
«Cette augmentation sera la conséquence directe de l'application de la Stratégie québécoise d'économie d'eau potable annoncée en 2011 par le gouvernement Charest et effective en 2017. Celle-ci prévoit un règlement provincial pour interdire les équipements consommant trop d'eau. Nous pensons que l'installation de toilettes double chasse entraînera les municipalités et les citoyens à se départir de leurs anciens cabinets de toilette. Nous serons prêts», a précisé M. Izzi.
Afin d'assurer la qualité de son produit, Gaudreau Environnement a mandaté le Centre de technologie minérale et de plasturgie de Thetford Mines pour effectuer des tests biomécaniques sur les dalles écologiques. Reconnu et respecté à travers le Canada, le Centre a ainsi effectué plusieurs tests au cours des deux dernières années touchant notamment le vieillissement, l'usure et la flexibilité des dalles. Les testeurs en sont venus à la conclusion que les dalles écologiques étaient aussi résistantes que des dalles de béton.
Les dalles écologiques ne sont pas encore mises en marché, mais Gaudreau devrait faire une annonce importante en ce sens au courant de l'année. Entre-temps, on peut déjà les contempler dans l'écoparc industriel de Victoriaville.