Jocelyne Bergeron, propriétaire de Élevage Kidjuuk.

Des bergers allemands disparaissent

Plusieurs propriétaires de bergers allemands ont été victimes de vol dans la région de Coaticook. Environ une quinzaine de bergers allemands ont mystérieusement disparu depuis le début de l'année 2014. De quoi inquiéter les propriétaires de ces chiens de race.
« On doit se montrer très vigilants. C'est rendu que je suis obligée d'accompagner mes chiens quatre fois par jour à l'extérieur afin qu'ils puissent sortir en toute sécurité. J'ai peur que des voleurs en profitent pour les enlever si j'ose les laisser seuls », déclare Nathalie Hughes, qui possède deux bergers allemands.
Cette dernière a appris de la part de plusieurs propriétaires de sa région qu'un voleur rôdait dans la MRC de Coaticook.
« Les municipalités de Barnston, Dixville, Coaticook et Saint-Herménégilde demeurent particulièrement visées semble-t-il. C'est très inquiétant. Mes deux chiens font presque partie de la famille. J'ai quatre filles et elles adorent nos bergers allemands. On espère vraiment que la police se penche sur le cas », explique Mme Hughes.
À l'heure actuelle, aucun dossier n'a été ouvert à la Sûreté du Québec concernant ces cas.
« On invite les citoyens à nous faire part de leurs informations et à déposer des plaintes », avance Mélanie Dumaresq, porte-parole pour la SQ en Estrie.
« Il faut que ça arrête! »
Propriétaire d'un centre d'élevage, Lucie Leblanc hésite même à remettre de jeunes bergers allemands à ses clients.
« Un ami s'est fait voler son chien et je n'ose pas lui en redonner un autre à cause de cette vague de vols. Il y a certainement un réseau de voleurs qui s'est formé. C'est suffisamment problématique pour que les autorités policières s'en mêlent selon moi! » estime Lucie Leblanc, tout en précisant que la SPA est au courant de la situation, ce qui n'a pu être confirmé hier avant de mettre sous presse.
« Il faut que ça arrête, clame pour sa part Jocelyne Bergeron, propriétaire de Élevage Kidjuuk. Je ne peux pas m'empêcher de penser à d'autres cas similaires survenus dans le passé. Il s'agit toujours de chiens de race. Dans ce cas, je me demande bien pourquoi on s'attaque aux bergers allemands en particulier. Est-ce que les gens les endorment avec une viande empoisonnée? Est-ce que les chiens servent de cobayes pour des tests? Je ne sais pas! »
Parmi les autres hypothèses soulevées, on note entre autres celle des combats de chiens ou bien encore la revente.
« Je conseille aux gens d'installer des caméras de chasse pour filmer les suspects qui s'approcheraient du terrain pour procéder au vol. Ou de surveiller constamment leur animal. Il faut absolument trouver un moyen de mettre fin à cette série de vols », rappelle Jocelyne Bergeron.