Serge Cardin

Des actes qui portent ombrage au débat sur la Charte, estime Cardin

Le député de Sherbrooke se dit attristé d'apprendre que des actes de vandalisme à caractère islamophobe se sont produit chez nous au cours des derniers jours. Dans un communiqué diffusé jeudi avant-midi, Serge Cardin dénonce «avec vigueur les actes de vandalisme commis contre l'épicerie-boucherie halal Tiba plus tôt cette semaine».
M. Cardin n'estime pas que ces événements aient un lien avec le projet de loi 60 sur la Charte de la laïcité. Il craint néanmoins que cela porte ombrage au débat actuel sur la neutralité religieuse de l'État.
Le député péquiste dit déplorer qu'un acte isolé de la sorte puisse toutefois entacher «la qualité du débat autour du projet de loi sur la Charte. Je suis un témoin privilégié des échanges en commission parlementaire et ce genre de geste ne représente pas du tout le climat général » a-t-il déclaré.
Les travaux de la Commission des institutions chargée d'entendre les citoyens et organismes en audience publique au sujet du projet de loi 60 se déroulent dans le respect des idées et des divergences, dit-il.
Serge Cardin considère ces événements comme répréhensibles, mais non-représentatifs de la cohabitation harmonieuse des diverses communautés culturelles à Sherbrooke, ajoute le communiqué de presse.