L'accident mortel a eu lieu le 9 juin dernier au centre-ville de Sherbrooke.

Déliska Bergeron: la reconstitution de l'accident aura lieu jeudi

C'est jeudi que des experts en reconstitution d'accidents tenteront de reproduire les circonstances des événements du 9 juin dernier, au centre-ville de Sherbrooke, accident dans lequel Deliska Bergeron est décédée.
Entre 5h30 et 8h30, un reconstitutionniste de la Sûreté du Québec, assisté de membres du Service de police de Sherbrooke (SPS) et du ministère des Transports du Québec, tentera de faire la lumière sur cet événement. On cherche à avoir des conditions semblables à celles qui prévalaient vers 11 h l'avant-midi du drame, indique un communiqué de presse.
Après avoir analysé les données, on espère pouvoir apporter des précisions nécessaires au dossier, ajoute-t-on.
Déliska Bergeron, de Racine, a été happée mortellement par un camion semi-remorque alors qu'elle marchait à côté de son vélo en compagnie d'une amie. La victime traversait la rue King Est pour aller rejoindre la piste cyclable en direction de Lennoxville lorsqu'un camion provenant également de la rue Saint-François aurait tourné à droite pour se diriger vers le centre-ville.
Lors de l'opération de jeudi, les deux voies en direction ouest du pont Aylmer seront fermées à la circulation. Il sera cependant possible de circuler sur le pont dans les deux sens sur les voies restantes. 
La Saint-François Nord et Sud, à l'approche du pont Aylmer, sera également inaccessible entre la rue Déziel et la rue du Conseil.
On demande aux automobilistes d'éviter le secteur ou d'emprunter les différents détours qui seront mis en place. Des panneaux de signalisation mobiles seront installés sur la rue King Ouest et Est, des messages seront diffusés sur les panneaux électroniques des différents arrondissements et une publicité radio invitera les automobilistes à emprunter une route différente.
Environnement Canada prévoit du beau temps pour jeudi avec un maximum de 21 degrés. Lors de l'accident, les conditions météorologiques étaient sensiblement les mêmes.