Jacques Poulin

De président de syndicat à recruteur de personnel infirmier

Après 12 ans à la barre du Syndicat interprofessionnel de la santé du CHUS, Jacques Poulin décide de relever un nouveau défi : à compter du 20 janvier, il agira comme une sorte d'ambassadeur dédié uniquement au recrutement de personnel infirmier sur tous les fronts, y compris à l'international, au compte du 4e plus gros établissement de santé du Québec.
« Comme infirmier pendant 28 ans, où j'ai travaillé dans tous les départements et où je connais l'hôpital comme le fond de ma poche, je compte tout mettre en place pour aller chercher des infirmières d'expérience partout où c'est possible. D'ici quelques années, on mise sur l'objectif de recruter et de garder dans nos murs de 150 à 250 infirmières », émet avec enthousiasme M. Poulin.
Il précise qu'après ses nombreuses années de syndicalisme, il avait décidé dernièrement de « retourner sur le terrain auprès des patients ». Mais voilà que la direction du CHUS, informée de sa décision, lui a plutôt offert le poste de « recruteur-vendeur », à titre de syndiqué au sein des ressources humaines.
Texte complet dans La Tribune de jeudi.
Abonnement à la version électronique: