De nouveaux éléments attendus dans le dossier du frère incestueux

L'individu qui aurait agressé sexuellement sa soeur à Sherbrooke demeurera détenu au moins jusqu'au 9 avril prochain. Son avocat Me Joël Bourassa attend de la nouvelle dans cette affaire, dont les résultats d'une nouvelle perquisition, des analyses de la scène du crime allégué de même que des éléments d'ADN.
Le dossier a été reporté pour communication de la preuve. L'individu de 28 ans aurait agressé sa soeur après une soirée bien arrosée à la fin janvier. Le frère et la soeur auraient passé la soirée ensemble dans un bar de Sherbrooke.
En état d'ébriété avancée, la femme a choisi de retourner chez son frère où elle était hébergée.
Des photos d'elle
La jeune femme s'est couchée nue comme elle le fait toutes les nuits.
À son réveil, elle aurait constaté que son frère se trouvait dans le coin la chambre. Elle lui a demandé de sortir ne se rappelant pas d'événements qui auraient pu se dérouler durant la nuit.
C'est en consultant son téléphone, qu'elle aurait constaté que des photos d'elle nue avaient été prises. Une vidéo d'elle et son frère aurait aussi été tournée.
Prise de panique, la victime alléguée aurait effacé les images.
Elle a confronté son frère sur les événements présumés et a porté plainte à la police.
L'individu dont on ne peut révéler l'identité pour préserver celle de la victime a été arrêté le 31 janvier en soirée. Une perquisition a eu lieu à son domicile.
C'est Me André Campagna qui représente le ministère public dans cette affaire.