Dave Poulin-Beaunoyer

Dave Poulin-Beaunoyer reste détenu

Accusé de l'homicide involontaire coupable d'un enfant de 20 mois, Dave Poulin-Beaunoyer devra demeurer derrière les barreaux pour la durée des procédures judiciaires.
Dave Poulin-Beaunoyer a été arrêté le 6 octobre en lien avec le décès d'un bambin de 20 mois, le 26 septembre dernier.
Après avoir pris la cause en délibéré à la suite de l'enquête sur remise en liberté, la juge Claire Desgens de la Cour du Québec a refusé de remettre l'accusé en liberté.
La procureure aux poursuites criminelles Me Joanny Saint-Pierre a démontré par balance des probabilités à la juge Desgens que la détention de Poulin-Beaunoyer était nécessaire.
La juge Desgens a déterminé qu' il «y avait un risque sérieux» que Dave Poulin-Beaunoyer brise ses conditions s'il était remis en liberté. La juge a aussi indiqué qu'elle gardait Poulin-Beaunoyer détenu «pour ne pas miner la confiance du public envers l'administration de la justice».
Une ordonnance de non-publication émise par la juge Desgens empêche de révéler le contenu des faits révélés lors de cette enquête sur remise en liberté.
«Je dois faire des vérifications avec mon client. Nous pourrions déposer des faits nouveaux afin de demander à la Cour supérieure de réviser cette décision», explique l'avocat de la défense, Me Benoit Gagnon de l'aide juridique.
Dave Poulin-Beaunoyer ne semblait pas croire la décision de la juge Desgens lorsqu'elle a ordonné sa détention jusqu'à la fin des procédures judiciaires.
Comme à toutes les comparutions de Dave Poulin-Beaunoyer, ses proches et sa famille assistaient aux procédures.
Son beau-père Daniel Bélisle est déçu que l'accusé ne soit pas remis en liberté.
«Je crois qu'il y a beaucoup de fausses choses qui ont été dites dans les déclarations aux policiers. Dave ne mérite pas un tel sort. Je trouve triste ce qui lui arrive parce que c'est un bon petit gars», estime Daniel Bélisle.
La juge Desgens a réitéré l'interdiction pour Dave Poulin-Beaunoyer de communiquer avec la mère de l'enfant décédé lors des événements du 26 septembre dernier.
Le dossier de Dave Poulin-Beaunoyer reviendra devant le tribunal le 29 octobre prochain.