Contre-expertise dans le dossier de Momeem Sekandari

Accusé de délit de fuite causant la mort en décembre 2012, Momeem Sekandari prendra position dans son dossier le 28 août prochain.
Sekandari est accusé d'avoir pris la fuite après avoir frappé un piéton à l'intersection des rues Alexandre et King Ouest au centre-ville de Sherbrooke, mais s'était rapporté aux policiers quelques heures plus tard.
Marlon Ira James Fequet, 55 ans, de Toronto, est décédé après avoir été happé par le véhicule de Sekandari sur la rue King Ouest dans la nuit du 4 au 5 décembre 2012. La victime a été frappée mortellement par le véhicule Chevrolet Aveo de Sekandari en sortant du bar Rock et Bert de la rue King Ouest.
L'avocat de la défense Me Benoit Gagnon de l'aide juridique a expliqué hier au tribunal que des démarches pour demander une contre-expertise dans l'accident avaient été entreprises.
Me Gagnon devrait décider en août prochain s'il demande une enquête préliminaire ou s'il fixe le dossier à procès devant jury à temps pour le rôle des assises de la Cour supérieure de l'automne 2014.
L'accusé avait été remis en liberté dans cette affaire après avoir déposé un montant de 2000 $ pour garantir le respect de ses conditions de remise en liberté. Plusieurs conditions avaient été imposées à Momeen Sekandari dont celle de ne pas conduire de véhicule sauf pour aller au travail, de respecter un couvre-feu entre 22 h et 7 h, de ne pas consommer d'alcool et de ne pas fréquenter les bars.