Les travaux de construction du large immeuble qui accueillera bientôt le Marché IGA Gazaille à Magog ont commencé il y a quelques mois.

Construction: des demandes pour des résidences valant autour d'un million $

Le nombre de nouvelles maisons unifamiliales bâties en 2013 a nettement chuté en sol magogois, en comparaison avec l'année précédente. Malgré tout, la dernière année a été relativement fructueuse pour le secteur de la construction à Magog.
Seulement 73 permis de construction pour des maisons unifamiliales ont été accordés par la Ville de Magog durant la dernière année. Il s'agit d'une diminution de 25 pour cent, si on compare avec 2012. Cela dit, la valeur moyenne des résidences mises en chantier à Magog a fait un bond important.
« On a eu des demandes pour une série de résidences valant autour d'un million $ en 2013. Ce sont des maisons qui font rapidement augmenter la moyenne », remarque le chef de la division permis et inspection à la Ville de Magog, Daniel Charron.
IGA
À Magog, la dernière année a également été bien meilleure que 2012 en ce qui concerne la construction d'immeubles commerciaux. La valeur des permis délivrés par la municipalité pour de tels projets a atteint 10,9 M$ en 2013 contre trois M$ en 2012.
En outre, pendant les derniers mois, la construction de l'immeuble qui accueillera le futur Marché IGA Gazaille s'est amorcé. Le déménagement devrait avoir lieu au cours des prochaines semaines.
Texte complet dans La Tribune de vendredi.
Abonnement à la version électronique: