Conseil général du PLQ: colère et inquiétude à Victo (vidéo)

C'est avec colère, mécontentement et inquiétude que plusieurs Victoriavillois ont appris que le Parti libéral du Québec avait choisi de déplacer son conseil général dans les Bois-Francs. Si les ministres et députés sont les bienvenus, on craint que des manifestations étudiantes viennent perturber le calme relatif de la municipalité.
Alain Rayes
Le maire de Victoriaville, Alain Rayes, s'est mis à se douter qu'il s'apprêtait à recevoir de la grande visite vers la fin de la semaine dernière lorsqu'on a annoncé la réservation de multiples chambres au complexe hôtelier le Victorin.
Il a reçu confirmation de sa théorie par le biais des médias au cours de la journée de dimanche.
Le politicien souhaite évidemment que les manifestations se déroulent dans le calme comme ça a été le cas au cours des derniers jours à Montréal. Le fait que le centre des congrès soit situé un peu en retrait du centre-ville a également de quoi rassurer le maire et les commerçants.
Texte complet dans La Tribune de lundi.