Compton: un jeune stagiaire de la ferme a péri

C'est un voisin en stage à la ferme de La Fougère qui est décédé lors de l'accident de travail survenu mercredi après-midi sur le chemin Vaillancourt. Jasmin Turgeon, 17 ans, de Compton travaillait comme employé de ferme lorsqu'il a été happé par la pelle d'un tracteur alors qu'il tenait un piquet.
«Le travailleur a été écrasé par le godet du tracteur. Nous ne pouvons pas expliquer ce qui s'est passé pour le moment. Une enquête a été ouverte», explique la porte-parole de la CSST en Estrie, Nicole Roy.
Elle rappelle que les milieux agricoles sont très à risque en matière d'accidents de travail. «Tous les risques des milieux de travail sont présents dans le secteur agricole», rappelle Mme Roy.
Selon les données de la CSST, 25 pour cent des victimes des accidents de travail en milieu agricole sont âgés de moins de 24 ans. Tous secteurs confondus, 32 jeunes travailleurs de cette tranche d'âge sont blessés chaque jour.
«Seulement le tiers des producteurs agricoles sont tenus d'être inscrits à la CSST, soit environ 11 000 établissements sur environ 30 000 producteurs. La CSST a mis en place un plan d'action visant la sécurité des jeunes en milieu de travail», mentionne Nicole Roy.
Jasmin Turgeon venait de terminer ses études secondaires et se préparait à retourner aux études collégiales à l'automne, car il ne se destinait pas à une carrière en milieu agricole.
« En milieu agricole on manque souvent de temps et de personnel, ce qui nous amène peut-être à être un peu roger-bontemps et à faire avec ce qu'on a, partage Jacques Ferland, copropriétaire d'une ferme laitière voisine. C'est un accident bête où le bucket a lâché. Je ne veux pas accuser personne parce que je l'ai déjà fait moi aussi, mais c'est sûr que masser un piquet avec une pelle, ce n'est pas l'instrument idéal. Un bucket c'est fait pour travailler en sens inverse, pour ramasser de la terre, alors quand tu le lèves, tu es assuré qu'il ne décrochera pas parce que les crochets sont comme des C. Peut-être que la pelle était bien fixée, mais lorsqu'ils l'ont relevée du piquet, ils n'ont peut-être pas vu qu'elle s'était décrochée et elle est tombée sur le garçon.»
- René-Charles Quirion et Maryse Carbonneau