Compte à rebours

Un lieutenant du Service des incendies était aux portes et calculait les entrées au fur et à mesure car on attendait plus de citoyens de Brompton qu'il y a de places dans l'hôtel de ville. Il n'y a pas eu de refoulement.
On ne sait pas si le compte à rebours de la défusion est commencé mais celui de la campagne provinciale est parti. Le successeur de Jean Charest comme candidat libéral dans Sherbrooke est l'un de ses anciens collaborateurs, Luc Fortin, le gendre du conseiller municipal Jean-François Rouleau. 
À lire dans La Tribune de mardi.