Denis Coderre

Coderre en appelle à la collaboration

Pour la première fois en douze ans, le maire de Montréal était de passage à Sherbrooke mardi. Denis Coderre, en conférence devant la Chambre de commerce de Sherbrooke, a appelé à la collaboration entre toutes les municipalités du Québec.
«Nous faisons tous face aux mêmes défis. Il est fini le temps de diviser pour mieux régner. Finie la partisanerie. Je suis pour l'autonomie municipale pour que les maires élus puissent définir le type de ville qu'ils veulent. On ne veut pas prendre la place du gouvernement, mais nous voulons prendre notre place», a-t-il lancé devant environ 70 convives.
«À partir de maintenant, il va y avoir un plein partenariat entre Montréal et les régions!»
Denis Coderre a aussi donné son appui au maire de Sherbrooke Bernard Sévigny dans le dossier de l'aéroport de Sherbrooke. «C'est vrai qu'on a besoin d'un aéroport régional. Je suis tanné qu'il y ait plus de vols directs à partir de Toronto. Je ne me bats pas contre Sherbrooke, je me bats contre New York», a-t-il ajouté, souhaitant éviter le détournement du trafic vers les aéroports de Burlington et Plattsburgh aux États-Unis.
«Nous avons besoin de régions fortes pour une métropole forte!» insiste-t-il.
M. Coderre compte refaire une tournée des régions annuellement. «Habituez-vous, vous allez me voir souvent!» a-t-il annoncé.