Au petit matin, Thérèse Thibodeau a eu la désagréable surprise de voir son véhicule disparaître sous un arbre, victime des vents violents de mardi soir qui se sont engouffrés dans le bassin naturel du nord de Coaticook.

Coaticook se réveille au milieu des décombres

Les vents violents survenus mardi soir ont tenu en éveil de nombreux citoyens coaticookois, dont certains ont subi des pertes matérielles en raison d'arbres déracinés ou cassés. C'est le cas de Thérèse Thibodeau, 82 ans, résidente de la rue Michaud dans la partie nord de la ville Coaticook, dont le véhicule a été littéralement écrasé par un tronc d'arbre.
« Je me suis réveillée ce matin vers 2 h et c'est là que j'ai vu que ma voiture était disparue sous les branches, explique Mme Thibodeau. Ça fait 50 ans que je demeure ici et ça n'était encore jamais arrivé. J'ai d'autres gros arbres autour et je vais les faire jeter à terre, c'est pas mieux si ça tombe sur la maison! » Elle se console toutefois avoir elle-même été épargnée par le sinistre et compte bien se procure un nouveau véhicule très bientôt.
Les employés de la Ville de Coaticook étaient d'ailleurs déjà à pied d'oeuvre tôt ce matin afin de déblayer les rues et rétablir les dernières pannes électriques, notamment du côté des bureaux de la Commission scolaire des Hauts-Cantons sur la rue Saint-Jean-Baptiste. « On a constaté des dommages à plusieurs endroits de la ville, ainsi que dans le village de Barnston, mais les rues sont toutes ouvertes à la circulation, explique Simon Morin, directeur des services extérieurs à la Ville de Coaticook. Il nous reste maintenant à faire le ménage, mais considérant la violence des vents, les dégâts auraient pu être pires. »
Même son de cloche du côté du Parc de la Gorge de Coaticook où l'équipe de Moment Factory s'affaire à finaliser les derniers préparatifs de la nouvelle attraction multimédia nocturne, Foresta Lumina, dont la première représentation publique se tiendra ce samedi. « Aucune des nouvelles installations n'a été endommagée et, pour le moment, les dommages semblent minimes à l'intérieur du parc, affirme la direction générale, Caroline Sage. On devrait avoir une meilleure vue d'ensemble d'ici quelques heures. »