Le maire de Coaticook Bertrand Lamoureux et son acolyte français, Jean-Robert Gachet, maire de Jallais, sont accompagnés de Michael Dougherty, président du Comité d'échanges culturels de Coaticook, et de René Bidet, président du Comité d'échanges culturels de Jallais.

Coaticook: pacte de jumelage avec Jallais

Dans une ambiance très fraternelle et empreinte de bonne humeur, le maire Bertrand Lamoureux de la Ville de Coaticook et le maire Jean-Robert Gachet de la commune française de Jallais ont procédé à la signature d'un pacte de jumelage, lequel fait suite aux nombreux échanges culturels qui ont eu lieu depuis une vingtaine d'années entre les deux communautés.
Avec ce pacte, les partenaires visent à « intensifier les échanges dans les domaines d'intervention qui relèvent de leurs compétences », dont les échanges scolaires, sportifs, stages et emplois d'été, expériences liées à l'agrotourisme, ainsi que dans les domaines du développement durable, transport collectif, consommation énergétique et gestion de l'eau.
Le premier échange a d'ailleurs eu lieu en 1993. L'Harmonie de Jallais accueillait alors l'Harmonie de Coaticook pour être reçue à son tour en sol québécois en 1994. Il s'en suit une période d'accalmie au cours de laquelle les amitiés nouvellement formées se poursuivent sur une base individuelle. Les échanges reprendront en 2008-2009. Le terrain municipal semble alors plus favorable à une consolidation des liens. Les célébrations du 150e anniversaire s'avèreront un heureux prétexte pour sceller officiellement le pacte de jumelage entre Coaticook et Jallais. Or, contrairement à Coaticook, Jallais ne possède pas de date de fondation, puisque son histoire remonte d'aussi loin que le Moyen Âge!
« Jallais et Coaticook se ressemblent et diffèrent tout à la fois, d'où l'intérêt de ces échanges où chacun pourra apprendre des expériences et du savoir-faire de l'autre », de souligner le maire de Coaticook, Bertrand Lamoureux. Comme Coaticook, Jallais est un milieu agricole comprenant un important cheptel laitier. Le maire de Jallais, Jean-Robert Gachet, est d'ailleurs lui-même producteur laitier de métier. Comme Coaticook, on trouve à Jallais, entre autres, un centre de formation pour adultes et une école d'agriculture, ainsi qu'une fromagerie. Le Centre Mauges regroupe 11 communes pour une population d'environ 24 000, dont Jallais. Avec ses 3298 habitants et un territoire de 62,5 km2, Jallais se veut plus petite que sa jumelle coaticookoise avec 9265 habitants répartis sur 219 km2.