Coaticook: le taux d'arsenic dans l'eau potable dépasse la norme

Au cours des derniers jours, les Coaticookois ont reçu une lettre de l'Institut national de la santé publique du Québec, leur recommandant de prendre certaines précautions en raison de la présence d'arsenic dans l'eau potable.
De fait, les dernières analyses ont révélé un taux de 11 microgrammes par litre, alors que la norme québécoise est de 10. « La situation n'a pas soudainement empiré, tient à préciser Simon Morin, directeur des services externes à la Ville de Coaticook. Le taux actuel d'arsenic dans l'eau potable de Coaticook est identique à celui de l'an dernier. »
Les plans et devis pour la construction du nouveau réservoir et de la nouvelle usine de traitement des eaux de la rue Cutting sont d'ailleurs en préparation. Les travaux devraient débuter au printemps en prévision d'une mise en route à la fin de l'année.
Entre temps, l'Institut national de la santé publique recommande aux femmes enceintes de boire de l'eau embouteillée et d'appliquer cette précaution aux bébés de moins de six mois. Rappelons qu'en mars 2012, la norme québécoise est passée de 25 à 10 microgrammes par litre, alors qu'au début des années 2000 elle se situait à 50.