En grande discussion devant le Bar Le Baril, le second bâtiment ciblé pour la démolition, le directeur général de la Ville de Coaticook, Vincent Tanguay, André Lafaille, directeur du Service incendie de Coaticook, Simon Morin, directeur des services extérieurs de la Ville de Coaticook, ainsi que des ingénieurs de la firme EXP.

Coaticook : deux édifices seront détruits

Ce n'est pas un mais deux édifices du centre-ville de Coaticook qui seront démolis à la suite des inondations du week-end dernier. Mercredi matin, des experts se sont penchés sur l'état de la structure du bâtiment du 37 à 43 de la rue Child. Celui-ci doit être démoli à compter de jeudi.
Toutefois, à la suite des évaluations faites, il a été décidé de détruire aussi l'édifice abritant le Bar le Baril, situé au numéro civique 35 de cette même rue.
On craint que, lorsque les travaux de démolition du 37 à 43 de la rue Child seront entrepris, la structure du bâtiment abritant le Bar le Baril soit gravement affaiblie ou qu'une partie s'effondre.
Au cours de la journée de mercredi, on a donné l'ordre de démolition du 35 de la rue Child, mentionne un communiqué de la Ville de Coaticook.
«La procédure de démolition établie empêche d'assurer la sécurité des travailleurs en raison de l'instabilité du mur mitoyen», plaide-t-on.
«Avec cette information reçue de la firme Excavation St-Pierre ainsi que la recommandation de l'ingénieur engagé par la municipalité, la Ville de Coaticook n'a d'autre choix que d'ordonner la démolition du 35, rue Child.» 
La démolition des deux édifices doit avoir lieu jeudi. 
Par ailleurs, par mesure de sécurité, l'édifice abritant le Salon Espagnol ainsi que le Salon Jean-Claude devra être évacué pour la durée des travaux, soit approximativement une semaine, ajoute-t-on.
- Avec Maryse Carbonneau
Texte complet dans La Tribune de jeudi.
Abonnement à la version électronique: