Coaticook : élan de solidarité pour les sinistrés

Au terme d'une semaine que tous tentent d'oublier, la Ville de Coaticook a tenu à faire le bilan de la situation, notamment en ce qui concerne les sinistrés. D'entrée de jeu, le maire suppléant, Luc Marcoux, a précisé que ce sont neuf et non huit locataires qui ont été jetés à la rue lors de l'incendie survenu au centre-ville de Coaticook mercredi dernier.
«Lors de l'événement, l'équipe de la Croix-Rouge est rapidement intervenue sur les lieux afin de prendre en charge les sinistrés, indique M. Marcoux. Huit locataires ont trouvé refuge chez des amis ou des membres de leur famille et une dame a dû être hébergée par la Croix-Rouge.»
Après ces trois jours d'intervention de cet organisme, ce sera au tour du Centre d'action bénévole (CAB) de la région de Coaticook de prendre la relève. Entre temps, on s'affaire à trouver un toit pour les neuf sinistrés, et ce, dans les plus brefs délais possible. Les propriétaires de logements vacants à Coaticook ou dans les municipalités voisines sont d'ailleurs invités à communiquer avec le CAB.
«Notre priorité est de trouver des logements, par la suite nous verrons à les meubler, ainsi qu'à remplir les garde-robes et les garde-manger, a souligné Patrick Morin, coordonnateur du maintien à domicile et des dépannages au CAB. Nous avons reçu beaucoup d'appels de donateurs, en fait le téléphone ne dérougit pas. Ce qui nous prouve que la population est toujours au rendez-vous en pareille situation et les appels viennent de partout en région.»
Les dons sont pris en note puisque, faute d'entreposage, on attendra de relocaliser tout le monde avant de procéder au ramassage. L'entreprise coaticookoise Déménagement Sam Denis a d'ailleurs offert de déménager gratuitement tout le monde. Pour faire un don, on vous invite à téléphoner au 819 849-7011, poste 0. Pour les dons en argent, on peut se rendre directement au CAB au 23, rue Cutting.
Pour sa part, le directeur des services à la population du Centre de santé et des services sociaux de la MRC de Coaticook, Denis Gagnon, a encouragé les sinistrés, ainsi que ceux qui pourraient identifier des gens ayant besoin d'aide, de ne pas hésiter à faire appel aux services du CSSS, que ce soit pour une aide psychologique ou des soins médicaux. En cas de besoin, on peut téléphoner au 819 849-4876, poste 57344.
«Nous avons très certainement des cicatrices émotionnelles et matérielles. On s'en occupe et nous espérons un retour à la normalité le plus rapidement possible», a conclu M. Marcoux.