CMQ obtient 6M$ en subvention américaine pour l'entretien des rails

La sénatrice de l'État du Maine, aux États-Unis, Susan Collins, qui est également présidente du sous-comité des budgets aux Transports, à l'Habitation et au Développement urbain, a annoncé mardi que le Département des Transports américain injectera 20 M$ dans le Projet des chemins de fer du Maine, via le Programme de subvention d'investissement aux transports pour le soutien à l'économie (TIGER).
De cette somme, 6 M$ iront à la Central Maine and Quebec Railway (CMQ) pour différents travaux au sud de la frontière canado-américaine, ce à quoi la compagnie a immédiatement annoncé qu'elle ajoutera 4M$ de ses propres fonds.
CMQ a tenu à rappeler qu'elle avait investi 22 M$ sur son réseau québécois et ce, depuis le rachat en 2014 des infrastructures de la faillite de la Montreal Maine and Atlantic (MMA) Railroad, à la suite de la tragédie de juillet 2013 à Lac-Mégantic.
Le représentant de la compagnie américaine a convenu que cette aide des États-Unis ne nuira pas, au contraire, à son plan d'entretien de son réseau du côté québécois de la frontière, qui a été annoncé aux représentants de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire, à Lac-Mégantic, lors d'une fructueuse rencontre tenue récemment dans cette ville.