Club échangiste: Drummond n'ira pas devant la Cour Suprême

Réuni en séance régulière, lundi soir, le conseil municipal de Drummondville a indiqué qu'il ne comptait pas porter devant la Cour Suprême la décision du Tribunal de permettre l'aménagement d'un club échangiste sur la rue Saint-Pierre, tout près d'un quartier résidentiel.
<p>Alexandre Cusson</p>
Tel qu'il l'avait verbalisé lorsque la décision de la Cour d'appel a été médiatisée, le maire, Alexandre Cusson, a annoncé qu'il avait le mandat de gérer les fonds de sa municipalité de manière responsable et qu'il ne considérait pas que la poursuite des démarches judiciaires comme souhaitable pour l'ensemble des contribuables.
La décision a été appuyée à l'unanimité par les 12 conseillers.
Texte complet dans La Tribune de mercredi.
Abonnement à la version électronique: