Climat d'embauche calme à venir

Les employeurs de la région des Cantons-de-l'Est prévoient un climat de recrutement relativement calme pour le deuxième trimestre de 2015, selon les derniers résultats de l'enquête de Manpower.
«Les données de l'enquête révèlent que 7 % des employeurs comptent recruter des travailleurs au cours du prochain trimestre s'étalant d'avril à la fin de juin, alors que trois pour cent prévoient réduire leurs effectifs», a annoncé Stepan Arman, directeur régional de Manpower pour le Québec et les provinces de l'Atlantique. Des employeurs interrogés, 83 % n'envisagent aucun changement et 7 % n'ont toujours pas fixé leurs intentions en matière de dotation pour le trimestre à venir.
«Une fois les données corrigées des variations saisonnières, la prévision nette d'emploi pour les Cantons-de-l'Est s'établit en fait à 4 %, ce qui représente une baisse de trois points par rapport au taux transmis pour le trimestre précédent, a précisé M. Arman. Il s'agit toutefois également d'un progrès de deux points de pourcentage par rapport au résultat annoncé l'an dernier. Le rythme de recrutement s'annonce donc plutôt calme pour les prochains mois.»
«Les prévisions d'emploi canadiennes sont d'un optimisme prudent. Nous ne devons cependant pas ignorer les préoccupations que soulèvent la chute du prix du pétrole et le dollar canadien à la baisse, de même que le taux de chômage chez les jeunes, qui s'élève à près du double de la moyenne canadienne», a dit Michelle Dunnill, directrice pour Toronto, Mississauga et Markham.
Pour les personnes en recherche d'emploi, les meilleures perspectives sont observées dans le secteur regroupant les finances, l'assurance et l'immobilier.