Circulation difficile sur les routes

La prudence est de mise sur les routes de la région estrienne à la suite des chutes de neige des dernières heures. On signale que les conditions de conduite se sont détériorées.
Plusieurs tronçons de route sont enneigés et la visibilité est réduite compte tenu des vents qui soufflent. Transports Québec signale des lames de neiges sur la chaussée. La circulation peut être difficile.
On rapporte que près d'une quinzaine de véhicules a causé un bouchon puisqu'ils avaient de la difficulté à monter une pente sur la 222, entre Racine et Saint-Denis-de-Brompton, près de la Côte du Lac. Le secteur était à éviter vendredi matin.
Un autobus a également quitté la route à Saint-Claude. Aucun des cinq élèves à bord n'a été blessé. Ces derniers ont trouvé refuge dans une maison en attendant le prochain transport.
Malgré tout, la Sûreté du Québec ne signale pas de sorties de route en nombre important.
Ce qui occupe davantage le SPS en matinée, ce serait davantage les femertures de rues, comme un segment de la côte King et de la rue Terill.
Sherbrooke 
La circulation est difficile dans les rues de Sherbrooke, notamment sur la rue King. Le service d'autobus fonctionne au ralenti avec des retards allant de 10 à 15 minutes sur certaines lignes, avertit la Société de transport de Sherbrooke (STS). «La situation se rétablira au fur et à mesure que les conditions routières s'amélioreront. Le transport adapté est en opération selon l'accessibilité des résidences et des établissements», annonce la STS sur son site web.
Environnement Canada prévoit des accumulations pouvant atteindre de 15 à 30 centimètres de neige pour la région. Dans les secteurs montagneux, le total pourrait grimper jusqu'à 60 centimètres.
Rafales parfois puissantes
Une tempête de neige soufflée par des vents aux rafales parfois puissantes a commencé à déferler sur plusieurs régions du Québec et des provinces de l'Atlantique.
Environnement Canada prévoit que d'ici la fin de la journée de vendredi, les régions les plus affectées seront les Cantons-de-l'Est, Chaudière-Appalaches, le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et la Côte-Nord. Une trentaine de centimètres de neige devraient tomber dans ces régions, peut-être même 45 centimètres en Gaspésie.
Dans la région de Montréal, une quinzaine de centimètres sont prévus; les précipitations ont commencé jeudi soir.
Sur le réseau routier québécois, plusieurs autoroutes sont enneigées vendredi matin et la visibilité est réduite en raison de la poudrerie. C'est le cas pour l'autoroute 10, l'autoroute 15 en Montérégie, la 20 jusqu'à La Pocatière, la 30, la 40 et la 85 au sud de Rivière-du-Loup.
Les routes 132 et 138 sont aussi enneigées. Dans les régions de l'est, la visibilité y est parfois nulle.
Dans le sud du Nouveau-Brunswick, à l'Île-du-Prince-Édouard, aux Îles-de-la-Madeleine et en Nouvelle-Écosse, les météorologues prévoient de la pluie abondante, possiblement jusqu'à 65 mm dans la région de Halifax. De la neige abondante tombera dans le nord du Nouveau-Brunswick.
Dans la région du Cap-Breton de même que dans l'ouest de Terre-Neuve, la vitesse de certaines rafales de vent pourrait dépasser les 100 km/h.
- Avec La Presse Canadienne