CHUS : les soins spirituels satisfaisants, mais méconnus

Les soins spirituels offerts au CHUS sont dans l'ensemble plutôt satisfaisants, mais ils sont méconnus et concernent chaque patient de façon différente.
<p>Jean-Guillaume Marquis</p>
C'est le constat général qui ressort d'une étude rendue publique lundi. Celle-ci a été menée par le comité des usagers du CHUS auprès de 220 patients et 182 membres du personnel.
Le document se conclut par des recommandations adressées à la direction, qui portent principalement sur le fait d'informer les patients des ressources existantes et de s'assurer d'un accès sans entrave à celles-ci.
«Avec ces résultats, nous allons être en mesure de faire une meilleure utilisation de notre équipe», a affirmé la directrice générale du CHUS Patricia Gauthier, qui soulignait la pertinence d'avoir des données probantes sur lesquelles se baser pour orienter les décisions concernant l'équipe de travail en soins spirituels.
Le nouveau chef des services spirituels Jean-Guillaume Marquis dit pour sa part accueillir «très favorablement» les recommandations du rapport, qui sera présenté au conseil d'administration de l'établissement sous peu.
Texte complet dans La Tribune de lundi.