C'est toujours très occupé dans les urgences

C'est toujours très occupé dans les urgences du CHUS, mais sans atteindre des niveaux exceptionnels déjà enregistrés par le passé et qui devraient revenir normalement en fin de janvier et au début de février, avec le pic de la grippe saisonnière.
«Pour l'instant, c'est une période fort occupée, comme c'est toujours le cas à ce moment-ci de l'année, sans être exceptionnelle. Il ne ressort pas de problématique particulièrement, mais un ensemble de pathologies, comme la gastro, problèmes cardio-respiratoires, trauma, grippe. Bref, de tout», signale France Champagne de la direction des communications de l'établissement.
C'est à l'Hôtel-Dieu que ç'est le plus achalandé, alors qu'au dernier décompte journalier lundi matin, 55 civières étaient occupées à l'urgence qui en compte 44 selon le permis. Du nombre, 24 patients étaient en attente d'hospitalisation, dont huit depuis plus de 48 heures. À l'hôpital Fleurimont, 42 civières étaient occupées, mais un seul patient attendait depuis plus de 48 heures un lit sur un étage.
Texte complet dans La Tribune de mardi.
Abonnement à la version électronique: