Ceci n'est pas un «fait d'hiver»

Vous savez, j'ai déjà écrit « fait d'hiver » au lieu de « fait divers » dans un de mes textes de fin de soirée.
Heureusement, un très cher ami du pupitre a vu l'erreur et m'a sauvé de la honte publique.
C'est probablement ce qui s'est passé pour cette nouvelle publiée sur un site de nouvelles et débusquée par Stéphanie Martel, de Sherbrooke.
Je vous rassure : la coquille a vite été corrigée. Mais pendant une heure ou deux, les journalistes de ce média n'ont pas été à « l'heure » meilleur.
 
Ne manquez pas la chronique Séance d'orthographe tous les vendredis dans La Tribune.
Vous avez croqué des perles de toutes sortes? Vous pouvez nous les faire parvenir à l'adresse suivante : steve.bergeron@latribune.qc.ca.