Me Stéphane Hould

Cartel de l'essence: la poursuite réplique

La poursuite demande au tribunal de rouvrir la preuve au procès du cartel de l'essence.
Le procureur aux poursuites pénales du Canada Me Stéphane Hould a demandé au juge François Tôth de la Cour supérieure la permission de suspendre sa réplique sur les motions de non-lieu déposées par la défense et de rouvrir sa preuve, mardi, au palais de justice de Sherbrooke.
Linda Proulx, Michel Lagrandeur et Yves Gosselin, les trois accusés dans cette affaire ont demandé en début de semaine au juge Tôth de les acquitter des accusations portées à la suite de la conclusion de la preuve de la couronne, mais sans avoir besoin de faire de défense prétendant qu'il n'y avait pas de preuve sur certains éléments essentiels de l'accusation à prouver.
Ces trois personnes subissent depuis la semaine dernière leur procès de complot pour avoir fixé les prix de l'essence à la pompe dans les marchés de Sherbrooke et Magog entre mai 2005 et mai 2006.
Texte complet dans La Tribune de mercredi.
Abonnement à la version électronique: