Carrés bleus à Lac-Mégantic

Le printemps se fait toujours attendre au Québec, mais le printemps méganticois, lui, est bien arrivé.
Une soixantaine de personnes arborant un carré bleu ont dévalé en silence la rue Laval samedi après-midi pour exiger davantage de transparence des différents paliers de gouvernement dans la reconstruction de Lac-Mégantic, dont le centre-ville a été dévasté le 6 juillet dernier.
«Il y a tellement d'enjeux présentement! Le conseil municipal semble dépassé par ce qui se passe et on aimerait avoir plus de transparence pour savoir où les décisions sont prises, parce qu'on sent que ce n'est pas le conseil municipal qui décide actuellement, et surtout pas Mme Roy Laroche», allègue le fondateur et porte-parole du mouvement Carré bleu Lac-Mégantic, Jonathan Santerre.
Tout en précisant que sa démarche n'a pas pour objectif de ternir le travail accompli par la mairesse Colette Roy Laroche et les membres du conseil municipal, M. Santerre sent néanmoins qu'elle est nécessaire.
«Les gens veulent savoir, explique-t-il. Ils veulent savoir ce qui va se passer avec leur maison et les expropriations; ils veulent savoir ce qui se passe avec l'environnement; les commerçants veulent connaître les procédures pour s'installer, etc. Ça amène beaucoup de questions et je crois que c'est à la population de les soulever. On n'était pas 500, mais le coeur y était.»
Texte complet à lire dans La Tribune de lundi.