Le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, accompagné de la vice-rectrice de l'Université du Québec à Trois-Rivières, Johanne Giguère, et de la rectrice, Nadia Ghazzali.

Campus à Drummondville: l'UQTR en appel d'offres d'ici la fin février

Si tout se passé comme prévu, l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) lancera les appels d'offres professionnels pour les plans et devis du son campus universitaire drummondvillois au cours du prochain mois. On espère que les travaux de construction s'amorcent en juin afin que les premiers étudiants puissent y faire leur entrée à l'automne 2015.
« L'échéancier sera très serré, a expliqué le maire de Drummondville, Alexandre Cusson. Nous croyons tout de même pouvoir respecter les échéanciers prévus afin que l'UQTR puisse accueillir la première cohorte d'étudiants à l'automne 2015. L'aspect architectural reste à préciser, mais nous visons l'harmonisation du bâtiment avec celui des Pères Montfortains ».
Les pères Montfortains continueront d'ailleurs d'occuper la maison d'évangélisation Marie-Reine-des-Coeurs située tout juste à côté.  L'entente prévoit qu'ils pourront poursuivre leurs activités à cet endroit jusqu'en 2017.
Le maire de Drummondville a confirmé que le campus nécessitera un investissement de 30M $, dont 3M $ serviront pour l'achat du terrain des pères Montfortains sur la rue Montplaisir.  
Texte complet dans La Tribune de jeudi.
Abonnement à la version électronique: