Ça colle au fond du chaudron

Le maire Bernard Sévigny a encaissé quelques reproches et reçu moult suggestions lors de la première séance de consultation sur son projet de réforme de la gouvernance qui, somme toute, s'est bien déroulée.
Pendant qu'on cherche le bon dosage pour nos structures municipales, on apprend que la recette pour nos projets structurants n'est pas particulièrement à point. Je n'ai jamais pensé qu'il nous fallait un deuxième centre des congrès à Sherbrooke mais celui qui existe est à ce point démodé ?
    À lire dans La Tribune de mercredi.