Budget 2013: trop peu pour les commerçants, dit la Chambre

Le budget municipal de la Ville de Sherbrooke, adopté mardi, déçoit la Chambre de commerce de Sherbrooke, du moins en partie. Bien qu'elle soit sensible au « certain contrôle des dépenses » démontré par l'administration, l'organisation déplore l'augmentation de taxes de 2 % que subiront les commerçants.
Dany Sévigny
Par voie de communiqué, son président, Dany Sévigny, souligne que les commerces de détail n'ont droit à aucune subvention des gouvernements ni à une pause du palier municipal. Pourtant, il y 15 000 emplois dans le secteur commercial à Sherbrooke, indique le président de la Chambre de commerce.
M. Sévigny s'attriste aussi du fait qu'il n'y a aucune mesure dans le budget qui appuie le développement de l'aéroport de Sherbrooke, un enjeu pourtant important pour le développement économique de la ville, selon lui.
Texte complet dans La Tribune de mardi.