Braquage de domicile à Magog: le procès n'aura lieu qu'à l'automne

Le procès devant jury de Francis Veilleux, Sumaili Kibukila et Marco Roy pourrait durer de deux à trois semaines.
Les trois accusés d'un braquage de domicile à Magog sont détenus dans cette affaire. Un quatrième individu impliqué, Francis Provençal, a plaidé coupable pour cette agression survenue dans un logement de la rue Principale au centre-ville de Magog, dans la nuit du 15 au 16 octobre dernier.
Les trois accusés, qui ont renoncé à leur enquête préliminaire, revenaient pour une première fois en Cour supérieure mardi devant le juge Martin Bureau.
Ce dernier a informé les avocats de la défenseMe Alexandre Tardif, Me Caroline Monette et Me Maxime Bernatchez ainsi que le procureur aux poursuites criminelles Me Régis Juneau-Drolet que le procès ne pourrait pas se dérouler avant l'automne 2013.
Texte complet dans La Tribune de mardi.