Serge Cardin

Bloc: un retour pour Serge Cardin?

Le Bloc Québécois pourrait avoir à choisir entre sang neuf et expérience dans Sherbrooke.
<p>Jasmin Roy-Rouleau</p>
Pour le moment, un seul candidat, Jasmin Roy-Rouleau, a mentionné son intérêt de représenter les couleurs du parti lors des élections fédérales 2015. Celui-ci croyait même jusqu'à tout récemment être élu par acclamation; or voilà que l'ancien député bloquiste dans Sherbrooke, Serge Cardin, n'écarterait pas un retour sur la scène fédérale. Celui-ci n'a cependant rien confirmé, se contentant de mentionner aux médias que la porte demeurait ouverte.
«Si M. Cardin choisit de présenter sa candidature, il n'y aura pas de traitement de faveur», assure le président de l'exécutif du Bloc Québécois dans Sherbrooke, Sébastien Gagnon. Celui-ci mentionne que d'autres candidats pourraient aussi s'ajouter avant l'assemblée d'investiture.
Celle-ci n'aura pas lieu avant environ trois semaines, explique M. Gagnon, car des délais sont imposés une fois la convocation envoyée.
«Nous devons aussi convenir d'une date avec l'exécutif national. La plupart du temps, on essaie que le chef soit présent, nous ne pouvons pas déterminer de tout», souligne-t-il.
M. Roy-Rouleau avance l'hypothèse qu'une rencontre pourrait se tenir avant l'assemblée afin de convenir avec l'exécutif d'un candidat sans qu'un vote ait lieu «pour le bien du parti». Une procédure que n'exclut pas M. Gagnon.
«S'ils en arrivent à un accord, ça faciliterait les choses et les délais pourraient être raccourcis», convient-il.
Le déclenchement hâtif des élections brusque les démarches des bloquistes, mais M. Gagnon ne s'en fait pas outre mesure. «On va s'adapter, je crois que ce sera le cas pour tous les partis», croit-il.