Le candidat à la chefferie du Bloc québécois, André Bellavance

Bloc: Bellavance veut élargir la coalition

Plus impliqué et rassembleur, le Bloc québécois pourrait miser sur une plus large coalition si André Bellavance se retrouve à la tête du parti. Le candidat dans cette course à la chefferie souhaite accueillir à bras ouverts tous ceux qui ont le Québec à coeur.
« Le Bloc Québécois se doit d'être une coalition au sein de laquelle les forces vives souverainistes continueront de s'unir. Une coalition de militants, mais aussi de gens qui n'ont jamais milité au sein du Bloc québécois, mais qui sont dédiés à l'avancement du Québec », a lancé André Bellavance.
Malgré la débâcle du Bloc québécois aux dernières élections, le député de Richmond-Arthabaska croit encore dur comme fer au potentiel de son clan.
Une longue réflexion a toutefois suivi les dernières élections fédérales. Différents constats ont pu être tracés et de nouvelles orientations seront adoptées dans le but de permettre au Bloc de retrouver ses lettres de noblesse.
« À ce stade, un constat s'impose. Peu importe le parti vers lequel se tournent les électeurs du Québec, on rejoue dans le même film. Celui où le parti décide de ce qui est bon pour le Québec et de ce qui ne l'est pas, sans égard aux conséquences et sans égard à l'opinion des Québécoises et des Québécois. Ce ne sont donc pas seulement les partis fédéralistes qui sont à la source du problème. C'est le système fédéral lui-même. Le fossé entre les intérêts du Québec et du Canada s'élargit (...). Plus que jamais, il est nécessaire de porter la voix du Québec à Ottawa », a-t-il fait valoir.