John Blanchette

Blanchette plaide coupable à des crimes à caractère sexuel commis depuis 10 ans

John Blanchette a reconnu sa culpabilité aux accusations portées contre lui pour des crimes à caractère sexuel commis au cours des dix dernières années.
La Cour a ordonné la confection de rapports présentenciel et sexologique afin que l'on puisse mieux évaluer la peine juste à lui imposer. Les avocats débattront sur le fond de cette sentence le 29 mai au palais de justice de Drummondville.
Rappelons que le Drummondvillois de 48 ans a été arrêté en janvier pour avoir commis de nombreux gestes de nature sexuelle avec son chien, ainsi que pour avoir accédé à de la pornographie juvénile à de nombreuses reprises.
Le pédophile serait passé aux aveux lors de son interrogatoire.
Une adolescente agressée
Selon ce qui a été mis en preuve vendredi en cour du Québec devant le juge Gilles Lafrenière au palais de justice de Drummondville, l'accusé ne se serait pas contenté de visionner des vidéos présentant des enfants ayant des relations sexuelles, il aurait également agressé une adolescente pendant trois ans, à raison d'environ une fois par semaine. Cette fois, John Blanchette ne corrobore toutefois pas ces allégations.
Lors de la perquisition du domicile du quadragénaire et d'une remise située à proximité, les policiers ont saisi un ordinateur portable, cinq disques durs, des clés USB, 150 cassettes VHS, ainsi qu'un film 35 mm. Il a également été pris en possession de 15 grammes de cannabis et de matériel servant à la vente de stupéfiants.