Yves-François Blanchet

Blanchet a hâte d'avoir un adversaire

Pendant que la campagne électorale nationale bat son plein et que les revirements de situation sont nombreux, Yves-François Blanchet se surprend de l'absence momentanée d'adversaires dans sa circonscription de Johnson.
«Le candidat de la CAQ a indiqué ne pas du tout connaître la circonscription et ses enjeux. Je comprends que son lieu de résidence et de travail plutôt à Montréal ne lui laisse que quatre semaines pour découvrir notre belle région. Quant au Parti libéral, on nous dit chaque jour depuis une semaine qu'il est sur le point d'identifier son candidat», a indiqué celui qui porte toujours le titre de ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs.
Toujours enthousiaste à l'idée de débattre de son bilan et de ses projets, M. Blanchet reconnaît qu'il faut laisser à ses éventuels adversaires le temps de découvrir le comté. Dans l'intervalle, il a commencé sa tournée porte-à-porte et se permet même de donner un coup de pouce à son voisin de circonscription Daniel Lebel, le nouveau candidat péquiste Drummond-Bois-Francs.
Gaétan St-Arnaud se lance dans Arthabaska
De son côté, le candidat du Parti québécois dans Arthabaska, Gaétan Saint-Arnaud, a donné le coup d'envoi à sa campagne, le week-end dernier, en présence de la candidate de Joliette, Véronique Hivon, et du député fédéral de Richmond-Arthabaska, André Bellavance.
Il a profité de l'évènement pour rappeler les nombreuses réalisations du gouvernement qui touchent directement la circonscription, comme la politique de souveraineté alimentaire. Il devrait faire connaître ses intentions pour sa circonscription au cours des prochaines semaines.