Beaucoup d'émotions pour les frères Lemaire

Authentiques et généreux, les frères Bernard, Laurent et Alain Lemaire ont beaucoup donné à leurs employés au cours des 50 dernières années et c'était au tour de leurs travailleurs actuels et passés de leur rendre la monnaie, mercredi, dans le cadre de la journée anniversaire de Cascades.
Les trois frères savaient qu'on leur réservait une petite surprise, mais ils n'avaient pas conscience de l'ampleur. «On savait que nos gens avaient travaillé fort, mais on ne voulait pas trop en apprendre. On n'a pas cherché à savoir», a indiqué Alain, le cadet des Lemaire.
Les fondateurs de la multinationale se sont donné rendez-vous dans l'ancienne maison de Bernard, maintenant utilisée afin d'héberger le personnel cadre et les visiteurs de l'extérieur qui doivent demeurer temporairement dans la région. Le trio s'est ensuite rendu au siège social de l'entreprise où une centaine de travailleurs les attendaient de pied ferme afin de leur présenter le thème musical du 50e anniversaire.
Créée et interprétée par des employés, l'oeuvre racontant l'histoire de Cascades n'a pas manqué de mettre les larmes aux yeux des frères. «C'est quelque chose qui est venu nous chercher. Ça nous a rendus très émotifs. Les paroles sont très bien choisies», a ajouté Alain, sous le regard approbateur de son aîné Bernard.
Les jubilés se sont ensuite rendus à l'usine Norampac du boulevard Marie-Victorin, la toute première unité de Cascades, fondée en 1964. C'est à cet endroit qu'ils ont discouru devant quelques dizaines d'employés et de membre des médias dans le cadre d'une cérémonie habilement animée par Mario Plourde, le nouveau président et chef de l'exploitation.
On a ensuite présenté en primeur un documentaire de 13 minutes au sein duquel patrons et employé d'usines de par le monde ont raconté l'histoire de Cascades et y ont décrit les différentes valeurs qui animent l'entreprise depuis ses débuts. Il s'est terminé par une vague de «Nous sommes, We are Cascades», illustrant le sentiment d'appartenance des travailleurs.
Les responsables des festivités ont ensuite dévoilé une plaque commémorant les cinq décennies de l'entreprise et les frères ont été invités à jouer le jeu du contrôle qualité, avant que l'on déplace un rouleau de papier de plusieurs tonnes vers un bobinoir géant.
Une gigantesque haie d'honneur
Les frères Lemaire n'étaient pas au bout de leurs surprises. À leur sortie de l'usine de Norampac, ils ont été accueillis par une gigantesque haie d'honneur composée d'environ un millier de travailleurs, d'anciens employés et de membres de la communauté. Cette dernière les a menés jusqu'à une nouvelle remorque de Cascades illustrée spécialement pour le 50e anniversaire et les mettant en vedette.
Le trio de fondateurs a ensuite entrepris une tournée de chacune des unités de l'entreprise à Kingsey Falls, commençant par FormaPak, une usine fondée en 1971 et qui a toujours été parmi les plus rentables du conglomérat. Sur place, les employés ont demandé aux trois frères et au nouveau patron de tremper leurs mains dans la pâte afin que leurs formes soient immortalisées. Le résultat sera ensuite verni et affiché.
Après avoir visité chacune des usines, les frères Lemaire ont dîné en compagnie de 50 travailleurs ayant remporté un concours au sein duquel ils devaient écrire pourquoi ils voulaient partager un repas en leur compagnie.