Aventure épique

Prenez-vous à rêver. Imaginez que la cascade d'eau devant laquelle vous vous arrêtez pour boire durant une excursion à vélo est le point de chute d'un glacier se profilant au loin...
« Le décor est tout simplement fabuleux. Le sentiment de liberté chasse la fatigue », s'exclame la Sherbrookoise Isabelle Roy qui traverse sur deux roues une partie de l'Alaska, du Yukon et le nord de la Colombie-Britannique. Un parcours de 2500 km en 22 jours, ça crée une bonne distance avec les tâches quotidiennes d'enseignement à l'école du Coeur-Immaculé.
À lire dans La Tribune de mardi