T'sais, de base, dans la vie, si tu te fais pisser deux fois dans tes bottes par la même chèvre, on peut penser que t'as vraiment un karma de merde.

Assurance tous risques

Vous partez quelques jours à la mer, vers des eaux suffisamment chaudes pour accueillir quelques requins? Et il s'adonne que vous avez une peur bleue des requins? Et il s'adonne aussi que, comme c'est votre phobie et qu'il y a cette la loi de Murphy, il y a toutes les chances du monde que Jaws se pointe juste sous votre nez?
Si vous voulez, je peux vous prêter ma Douce pour quelques jours.
L'offre vaut aussi si vous allez pêcher dans un coin où y a des ours ou si vous allez manger de l'ours dans un coin branché, si vous partez en cyclo-tourisme ou si vous accrochez vos vélos sur la tente-roulotte, que vous optiez pour la route des vins, le chemin de Compostelle, les sentiers de l'Estrie ou la voie de l'introspection.
Tenez, vous décidez de vous la jouer bien mollo sur votre (s)patio en enfilant des sangrias, de la crème-soleil qui sent la noix de coco et de la musique des années 80 que mon offre tient encore et toujours.
Pour son courage? Sa bonne compagnie? Sa bonne humeur? Son sens de l'orientation? Pantoute. Je ne dis pas qu'elle n'est pas pourvue de quelque chose là-dedans, mais ça n'a rien à voir.
Ma Douce, c'est votre paratonnerre. Votre police d'assurance.
L'assurance qu'il ne vous arrivera rien. À vous.
Parce que s'il doit survenir un drame, c'est à elle que ça va arriver. Et parce que même si en toute logique rien ne devrait se produire, je vous jure que ça va lui arriver pareil.
C'est la fille qui va insister pour que vous fassiez monter ce pouceux à l'air suspect avec un gros livre sous le bras et un couteau dans sa botte «parce qu'il fait tellement chaud et qu'il passe vraiment peu de voiture dans le desert». Celle qui va vous conduire dans un centre-ville espagnol inondé puis se mettre à faire la circulation dans une langue qu'elle ne maîtrise pas pantoute. Celle qui va insister pour prendre cette petite route pas carossable, en zigzag, à flan de montagne, avec une voiture manuelle. Celle qui va insister pour marcher longtemps longtemps longtemps sur une grève de la baie de Fundy où y a les plus hautes marées du monde. Celle qui va débouler les marches de la place Dauphine et s'affaler de tout son long en faisant de la photo, en plein Paris.
T'sais, je comprendrais que t'aies pas envie de partir avec elle en vacances, que ç ate freine un brin de prendre l'avion en sa compagnie.
Mais c'est pire si elle reste dans son environnement, là où elle se sent sécure et qu'elle baisse (!) la garde.
C'est la fille qui s'est fait encornée par une chèvre la semaine passée. Ça fait quand même une assez longue cicatrice une corne de chèvre. Et c'est la même chèvre qui l'a fait littéralement pirouetter pendant qu'elle tentait de tailler ses onglets. Mais pas la même chèvre qui a réussi à pisser deux fois dans ses bottes... pendant qu'elle était dedans! Non, ça c'est une autre chèvre.
Là, tu te dis «c'est malfaisant des chèvres». Ben non. Tiens, les ânes. Qui s'est fait mordre? Qui s'est fait tirer sur un petit bout de chemin de gravier quand Maurice s'est emballé et est parti au galop?
Oui mais des ânes...
Devine qui a braillé sa vie à plat ventre sur la céramique du salon l'autre soir après s'être enfargée dans un chien qui dormait là, paisiblement?
Ouin.
Non, c'est pas les animaux. C'est sûr que dans la même journée, elle s'est fait piquer deux fois par des guêpes (deux nids différents) en plus de se faire mordre par une couleuvre, un chat et un chien (qui n'est pas un des nôtres).
Mais même sans animaux. Une pelle de tracteur:sa tête. Une mèche de perceuse:son oeil. Un marteau: son doigt. Un clou rouillé: son avant-bras. Une masse:sa jambe. Un madrier qu'on transporte/une porte d'armoire ouverte/une balle de foin qui rebondit/un outil qui tombe de l'escabeau/une branche qui casse: tout ça c'est sa tête. Un appenti à déneiger: c'est son corps tout entier qui vient d'en glisser en lançant une tonne de jurons.
Je sais. Je sais. C'est pas pour rien que je veux vous la refiler.
Mais en même temps, j'me dis, tant qu'elle est là, il ne peut rien m'arriver.
C'est mon paratonnerre. Ma police d'assurance.
Anyone? Vraiment?