Arrêté pour avoir proféré des menaces sur Facebook

Les policiers de la Sûreté du Québec ont fait irruption chez un homme de Drummondville âgé d'une trentaine d'années après que celui-ci eut proféré des menaces sur le réseau social Facebook.
Réagissant à un commentaire émis par un utilisateur, il a publié une photo de lui avec une arme de poing et a répondu « O-ka-zou tu catch pas vit (sic) », invitant évidemment à la violence.
Les forces de l'ordre ont rapidement été saisies du dossier et ont pris la menace avec beaucoup de sérieux. Puisque l'individu était armé, au moins trois véhicules se sont rendus à son domicile pour l'intercepter.
Au moment d'écrire ces lignes, le suspect était toujours interrogé. Il pourrait faire face à des accusations de menace et d'utilisation d'une arme à feu dans un dessein criminel.