Alouette, je te plumerai

Les oiseaux vont revenir avec les beaux jours mais la valeur de notre réseau d'électricité, elle, s'envole à jamais. Y'a pas que la hausse des tarifs domestiques qui attaque notre portefeuille, la nouvelle grille tarifaire imposée aux redistributeurs d'électricité grugera le tiers des profits d'Hydro-Sherbrooke.
Ce n'est pas tout, pareille baisse de rentabilité réduira aussi de 50, 70 ou 90 M $ la valeur marchande de notre coopérative municipale. N'allez pas croire que c'est un poisson d'avril.
    À lire dans La Tribune de mardi.