Aide à Lac-Mégantic : la commission scolaire sera remboursée

L'appel de la Commission scolaire des Hauts-Cantons (CSHC) a finalement été entendu. L'organisation a en effet pu toucher environ 400 000 $ pour les coûts qu'elle a assumés lors de la tragédie de Lac-Mégantic.
Rappelons qu'environ six mois après la tragédie, la commission scolaire attendait toujours un remboursement de Québec, ce qui avait inquiété le directeur général de la CSHC, Bernard Lacroix, d'autant plus que l'organisation doit composer avec un contexte financier difficile.
La CSHC est intervenue lors de la tragédie de Lac-Mégantic, notamment en rendant disponibles ses écoles pour la Sûreté du Québec (SQ) et des sinistrés. Des techniciens de l'organisation avaient également rétabli les communications au centre-ville de Lac-Mégantic, où la fibre optique avait fondu.
La somme remise par Québec permettra notamment d'assumer les dépenses liées à l'entretien des locaux, de même que les services psychosociaux déployés pour aider les élèves et les employés à faire face à cette tragédie. Le milieu scolaire a été très touché en raison du déraillement : deux employés de la CSHC ont perdu la vie, de même que deux élèves, et des enfants ont perdu leurs parents.
M. Lacroix avait fait part publiquement de son malaise à avoir été invité à se tourner vers la Croix-Rouge pour assumer ces coûts. Interrogé par La Tribune sur cette question, l'attaché de presse de la ministre de l'Éducation Marie Malavoy, Mathieu Le Blanc, avait fait valoir que la ministre était ouverte à éponger ces factures. En entrevue avant les Fêtes, M. Lacroix avait rappelé toute l'aide apportée par ses employés à la suite de la tragédie : plusieurs d'entre eux ont offert un coup de main bénévolement en période de vacances.