From the sky down de David Guggenheim (2011) est un documentaire qui porte sur cet univers unique des groupes de musique, avec en avant-plan l'une des plus grandes formations de l'histoire: U2

Achtung! Danger!

Quand tu formes un groupe, tu formes un clan, une meute. Cette association est basée sur la loyauté et les intérêts partagés par les membres de la troupe. From the sky down de David Guggenheim (2011) est un documentaire qui porte sur cet univers unique des groupes de musique, avec en avant-plan l'une des plus grandes formations de l'histoire: U2.
Pendant 85 minutes, on plonge dans le processus de création qui a mené à la sortie de l'album Achtung Baby en 1991. Et ça ne s'est pas fait dans la douceur, de toute évidence. Après la conquête de l'Amérique et du monde, porté par le colossal succès de The Joshua Tree (1987), le groupe traverse une phase difficile. La tristesse et la rage sont palpables à la suite de l'impitoyable réception des critiques de l'album suivant, Rattle and Hum (1988). Le quatuor est tendu, perplexe. C'est la première fois de leur vie qu'ils envisagent la séparation. Comme un malheur n'arrive jamais seul, le mariage de The Edge s'écroule au même moment, secouant tous les membres du clan. Est-ce la fin de U2?
La nécessité de propulser le groupe ailleurs s'impose. L'émergence de nouvelles tendances culturelles en Europe arrive à point pour la bande de Dublin. L'explosion artistique qui a suivi la chute du mur de Berlin est phénoménale, inspirante. Les gars conviennent qu'il faut risquer quelque chose, tout risquer même, pour que le groupe survive et avance.
Direction l'Allemagne de l'Est, question de prendre sur place le pouls de ce pays qui se retrouve après des années de séparation. Le parallèle entre le mur qui tombe en morceaux dans la capitale allemande et leur propre destinée est évident. Si l'idée paraît stimulante au départ, le guitariste de U2 s'interroge quand même: cet exil créatif n'est-il qu'une fuite en avant, qu'une volonté d'oublier leur succès antérieur et ce qu'ils ne veulent plus être? Trouver le moment magique entre eux est-il encore possible?
Bono, Larry, Adam et The Edge foncent malgré tout. Les voir pratiquer ensemble, travailler dur, arriver au studio à moitié endormi avec un café en main pour bosser est absolument fascinant. Tout comme les nombreuses archives de leurs débuts qui sont glanés ici et là tout le long du film et qui nous rappellent que ces gars-là sont ensemble depuis toujours. Lentement, à force de faire des essais, de l'écoute, des tentatives multiples, l'album prend forme.
Mais, note aux jeunes artistes, ça ne se fait pas en ligne droite. L'alchimie de la création ne tombe pas du ciel. Le travail est dur, les chemins sont multiples avant d'accoucher du produit final. On découvre les premières versions de One et Mysterious Ways avec étonnement. Ça? Le méga succès One, c'était ÇA au départ? Fascinant.
Et puis, au coeur de cette tempête, la beauté, l'accord parfait, la note qui émeut. Ce documentaire, c'est un regard sur le risque artistique, la volonté de se réinventer pour aller sinon plus loin, à coup sûr ailleurs. Bono l'a dit: sans Achtung Baby, le groupe n'existerait plus. Les crises ont du bon, parfois.