L'accident est survenu mercredi après-midi sur l'autoroute 20, à la hauteur de Saint-Cyrille-de-Wendover.

Accident sur la 20: les camionneurs montrés du doigt

Le président de l'Association des travailleurs en signalisation routière du Québec, Jean-François Dionne, estime que le violent accident qui a fait quatre blessés, mercredi après-midi sur l'autoroute 20, à la hauteur de Saint-Cyrille-de-Wendover, est attribuable au comportement négligeant des camionneurs à l'approche des chantiers routiers.
« Ce n'est pas la première fois qu'un 53 pieds vient en collision avec un amortisseur. Les camionneurs veulent qu'on les respecte, mais ce sont les premiers à ne pas ralentir lorsqu'ils circulent à proximité de zones de travaux », déplore-t-il.
Selon M. Dionne, il est impossible que le conducteur du camion n'ait pas su qu'il approchait une zone de travaux tellement il y avait d'indications. Il croit que le camionneur n'a pas adapté sa conduite à l'approche du chantier et s'est fait surprendre.
« Il n'est pas rare de voir passer les camions à 100 km/h alors que la vitesse est réduite à 70 km/h. Ça a causé plusieurs accidents par le passé et encore cette semaine. Je souhaite qu'ils finissent par entendre le message », ajoute-t-il.
Ce n'est que depuis le début du siècle que l'on installe systématiquement des amortisseurs à l'approche des chantiers sur les autoroutes. Depuis, cette innovation a permis de sauver plusieurs vies. Mercredi, plusieurs travailleurs auraient perdu la vie si le véhicule n'avait pas été en place.
Rappelons que les trois employés du chantier et le conducteur du camion impliqués dans l'accident ont très rapidement reçu leurs congés de l'hôpital Sainte-Croix.