Vicki May Hamm

Accès à la propriété: Magog obtient des résultats encourageants

Le nouveau Programme d'accès à la propriété de la Ville de Magog est davantage populaire que prévu, ce qui réjouit les dirigeants de la municipalité.
Depuis l'entrée en vigueur du Programme d'accès à la propriété il y a sept mois, un total de 29 demandes de soutien ont été acheminées à la Ville de Magog. Seulement trois d'entre elles ont été refusées, mais neuf demeurent en traitement.
À ce jour, 33 000 $ ont été accordés aux familles qui ont demandé le soutien de la municipalité. La Ville avait rendu disponible un montant de 250 000 $ lors de la création du programme.
La mairesse de Magog, Vicki May Hamm, confie que sa municipalité aurait préféré lancer son nouveau programme au printemps, une période propice à l'achat d'une maison. Mais elle admet que les résultats sont encourageants malgré son lancement à une tout autre période de l'année.
«Je trouve que les résultats sont impressionnants, affirme Mme Hamm. Il faut dire que, de nos jours, les gens achètent des maisons à n'importe quel moment durant l'année.»
La moitié des demandes avalisées et en traitement ont été effectuées par des personnes qui résidaient à l'extérieur de Magog. La majorité des demandeurs ont procédé à l'achat d'une maison qui était déjà construite.
Pas moins d'une quinzaine de familles bénéficiaires ont acquis une résidence d'une valeur de moins de 200 000 $. «Grâce aux demandes reçues, on s'aperçoit qu'il y en a des maisons moins dispendieuses dans le marché à Magog. C'est plaisant de l'apprendre, car on entend très souvent le contraire», remarque Vicki May Hamm.
À ce sujet, il est intéressant d'ajouter que la municipalité a accueilli des dizaines de nouveaux résidents âgés entre 20 et 44 ans en 2013. Mme Hamm espère que de nombreuses personnes de cette tranche d'âges s'établiront encore dans sa ville, où le vieillissement de la population s'effectue à grande vitesse.
Bien qu'elle se montre fière des résultats obtenus, la mairesse de Magog reconnaît toutefois que le programme ne pourra à lui seul régler tous les problèmes démographiques de sa ville.
«Plusieurs éléments entrent en ligne de compte quand les gens font le choix d'un milieu de vie. La présence d'écoles et le travail sont aussi des choses que les gens considèrent. Mais il reste qu'un programme comme celui-ci est un atout. C'est l'ensemble des actions qui est important.»
Les subventions offertes dans le cadre du Programme d'accès à la propriété de la Ville varient entre 1500 et 3000 $. Les couples sans enfant sont admissibles seulement lorsqu'ils sont composés de personnes de moins de 40 ans.