345 hectares de forêts et de faunes protégés

Un territoire grand de 345 hectares de forêts et de milieux humides est maintenant conservé au mont Foster, dans le secteur de Bolton, en Estrie.
Il s'agit de «la pièce manquante au sein du casse-tête» de la conservation au Québec vient d'être acquise afin d'être protégée à perpétuité, annoncé conjointement  les organismes Corridor appalachien et Conservation de la nature Canada.
Situé à cheval sur les territoires de Saint-Étienne-de-Bolton et de Bolton-Est, le site se trouve à l'intérieur d'un grand massif forestier peu fragmenté de plus de 4800 hectare allant des monts Sutton au mont Orford au sein de l'aire naturelle des Montagnes-Vertes.
Il est composé de forêts de feuillus, de milieux humides et de nombreux cours d'eau claire et fraîche. Ces caractéristiques offrent des habitats indispensables à de nombreux oiseaux forestiers, tels que la chouette rayée et la grive des bois, à des amphibiens en situation précaire, tels que la grenouille des marais et la salamandre pourpre, et aux mammifères à grand domaine vital tels que l'ours noir et l'orignal, énumère un communiqué de presse.
La protection de ces terrains constitue une étape critique de la conservation du grand corridor d'aires protégées allant des monts Sutton au mont Orford, ajoute-t-on.