20 mois de détention pour un fraudeur

Coupable de falsification de documents et d'utilisation de faux documents, Kevin Goulet de Sherbrooke passera les 20 prochains mois en prison.
Goulet a plaidé coupable à une trentaine de chefs d'accusation reliés à la fraude, mais aussi à des bris d'engagements et de probation. L'individu de 21 ans a floué une femme qu'il fréquentait pendant plus de quatre mois.
Les accusations pour lesquelles il a plaidé coupable concernent l'utilisation de cartes de crédit et de documents bancaires falsifiés. Il a même imité des documents légaux émis au nom d'un notaire de la région de Saint-Hyacinthe et d'un avocat criminaliste de Sherbrooke.
Détenu depuis 50 jours à la suite de son arrestation en septembre dernier, Goulet a été condamné au total à une peine de 22 mois par la juge Hélène Fabi de la Cour du Québec.
Du 31 mai au 18 juillet 2012, il a trahi la confiance d'une femme dans la vingtaine, allant jusqu'à lui soutirer près de 60 000 $ au cours de cette période.
Texte complet dans La Tribune de vendredi.