15 000 $ pour faire l'inventaire des couleuvres

Alors que la mise en service du prolongement du boulevard de Portland sera vraisemblablement retardée au printemps 2014, la Ville de Sherbrooke a dû dépenser 15 000 $ pour faire l'inventaire des couleuvres dans le tracé de cette future artère. Un montant de près de 5000 $ a aussi été nécessaire pour réaliser une expertise sur la présence de chauves-souris dans ce secteur.
« On jugeait que ces études n'étaient pas utiles au départ, mais le ministère de l'Environnement nous les a finalement demandées», explique le directeur du service des infrastructures urbaines et de l'environnement de la Ville, Denis Gélinas. De telles études ne sont « pas exceptionnelles « et « font partie de la procédure environnementale», indique-t-il.
Au total, la Ville a dû dépenser environ 30 000 $ pour faire réaliser des études environnementales supplémentaires à la demande de Québec.
L'inventaire des couleuvres a été réalisé dans un rayon de 150 mètres de part et d'autre du prolongement du boulevard de Portland jusqu'au boulevard Industriel, sur une distance de 1,6 km. Un fonctionnaire a accordé un contrat de 14 970 $ à la firme Aqua-Berge à la fin septembre.
Texte complet dans La Tribune de mardi.
Abonnement à la version électronique: