Adjointe administrative et mère de deux enfants, Nathalie Larochelle s'est lancée dans la rédaction de son tout premier livre avec la biographie de sa grand-mère paternelle plus que centenaire, Ida Larochelle.

105 ans de vie... en héritage

Ida Larochelle-Guillemette était âgée de 104 ans et onze mois lorsqu'elle s'est éteinte à Coaticook le 11 décembre 2013, peu de temps après que sa biographe, sa petite-fille Nathalie Larochelle, eut recueilli les dernières bribes de ses souvenirs.
«Mémère Guillemette, comme on l'appelle chez nous, était une très bonne raconteuse et elle avait une mémoire incroyable, souligne Nathalie. Mon frère lui avait suggéré d'écrire sa biographie, mais à l'aube de ses 100 ans, cela représentait tout un défi!»
Afin de rendre toute la grandeur du personnage et de son époque, Nathalie a opté pour une écriture au «je», comme si Ida se racontait. «Je lui ai aussi proposé d'écrire sa biographie en insérant des faits historiques. Les guerres mondiales, le krach boursier, la conscription, le droit de vote des femmes, elle a vécu tout ça!»
Bien entendu, le livre fait une large place à la vie quotidienne, notamment le temps des foins, les semences, le temps des sucres, l'abattage du cochon, le boucanage, le filage de la laine, la venue de l'électricité et bien d'autres réalités aujourd'hui disparues.
Née en 1904 à Saint-Magloire-de-Bellechasse dans une famille de 14 enfants, la petite Ida sera placée dans un pensionnat à l'âge de neuf ans à la suite du décès de son père. Un souvenir douloureux qui la suivra jusqu'à son dernier souffle. La vie l'amènera à faire ses études à Plattsburgh aux États-Unis. De retour au Québec, elle épouse Georges Guillemette. Après cinq fausses couches, le couple doit se résigner à adopter.
«C'est ma grand-mère, mais dans les faits, c'est ma grand-tante, précise Nathalie, parce qu'elle a adopté mon père, lequel était le fils de son frère. Ida et son mari l'ont pris quelques jours après sa naissance, sa propre mère étant décédée à l'accouchement.» Cette dure réalité des femmes de cette époque est aujourd'hui à mille lieues de ce qu'on pourrait s'imaginer. C'est d'ailleurs ce qui fait la grande force de ce livre qui, à travers les yeux d'une pionnière, trace le portrait de cent ans d'histoire au Québec.
Mais on sent visiblement tout l'amour et l'affection que la biographe porte à l'égard de son sujet. «Le monde aimait tellement ma grand-mère. Elle aidait toujours tout le monde et elle était toujours disponible. Elle était aussi beaucoup à l'écoute des gens et s'intéressait à tout. Elle voyait aussi toujours le bon côté de la vie. C'est peut-être pourquoi le premier médicament qu'elle a pris régulièrement, c'est à 101 ans et c'était du Tylenol!»
Le lancement officiel du livre se tiendra le 19 juillet à Saint-Magloire dans la maison même où est née Ida Larochelle. Pour réserver sa place ou se procurer une copie du livre au coût de 25,99 $, on peut communiquer avec Nathalie Larochelle par courriel à nathalie_larochelle@yahoo.com, par téléphone à 819 804-0524 ou via la page Facebook (Ida Larochelle Guillemette Biographie).