10 bouteilles pour Noël

CHRONIQUE / Dans quelques jours, toute la famille sera attablée, coude à coude, autour du copieux repas du temps des Fêtes. Au menu, une ribambelle d'arômes, du gras et du sel. Si le choix des plats se fait les yeux fermés, celui du vin mérite une attention toute particulière. À défaut de pouvoir dénicher l'accord parfait (entre la dinde et la tourtière mexicaine, il y a tout un monde), voici des vins passe-partout et rassembleurs, capables de composer avec toute la diversité sur et autour de la table!
Cidre pétillant, Bolée Pétillante, Cidrerie du Minot
(Code SAQ : 11 957 211 - 11,80 $ pour 4)
Les bulles sont imbattables pour lancer les réjouissances de fin d'année. Vous n'avez pas suffisamment de flûtes sous la main pour tous vos invités? Pas de problème avec ce cidre pétillant qui vient dans une jolie bouteille de 250 ml! Élaboré selon la méthode traditionnelle, dite champenoise, ce cidre de Hemmingford possède des bulles fines et persistantes. Arômes de pomme mûre, champignons sauvages, texture ronde et fraîcheur complètent le tableau. En plus, ça vous fera de la vaisselle en moins. Bonus!
Pays d'Oc 2015, Rosé, Chartier
(Code SAQ : 12 253 099 - 19 $)
Un rosé en hiver? Pourquoi pas! Sa couleur festive et sa polyvalence sauront se prêter à une foule d'accord mets et vins des Fêtes. Au nez, une belle brochette d'arômes titillent les narines : la fraise, le kiwi et les fleurs. Sa bouche ronde et délicate, ponctuée d'une douce amertume, accompagnera joliment les canapés de l'apéro et la dinde farcie.
Terras Do Sado 2015, Catarina, Bacalhoa
(Code SAQ : 11 518 761 - 14,20 $)
Cet assemblage portugais formé du trio fernao pires, arinto et chardonnay saura tenir tête au pâté à la viande. Ses arômes puissants jonglent entre les fruits exotiques, le miel et le beurre. La bouche juteuse est marquée par une texture grasse et une acidité désaltérante. Servez-le un peu frais, parce qu'en si bonne et nombreuse compagnie la température dans votre verre risque de grimper rapidement.
McLaren Vale 2015, The Hermit Crab Viognier Marsanne, d'Arenberg
(Code SAQ : 10 829 269 - 20,55 $)
Ce vin reflète bien le côté parfumé du cépage viognier et le profil musclé du marsanne. Amusez-vous à reconnaître les arômes expressifs d'épinette et de miel de cette cuvée australienne. La carambole et le gingembre sont aussi de la partie. La bouche généreuse, grasse et faible en acidité fera d'heureux accords avec les délices traditionnels du temps des Fêtes.
Californie 2014, Chardonnay, Meiomi
(Code SAQ : 12 523 239 - 28 $)
Voici un blanc poids lourd, drôlement corsé et généreux (13,8 %). Il séduira très certainement les inconditionnels du rouge. Au nez, des notes beurrées, vanillées et boisées. En bouche, sa texture riche enveloppe les papilles. Heureusement qu'une bonne acidité vient équilibrer toute cette intensité! Il semble taillé sur mesure pour la dinde dans sa sauce brune. Un brin sucré, mais ben d'adon pour un festin décadent! Vous aimez les rouges dotés d'une petite pointe de sucre aux arômes de pâtisserie et aux tannins enrobés? Son petit frère, le Pinot noir Meiomi (Code SAQ : 10 944 208 - 27,50 $), fera bon ménage avec le ketchup aux fruits de grand-maman!
Rubicone 2014, Merlot-Sangiovese, Poggio Al Drago
(Code SAQ : 10 780 469 - 16,25 $)
Souvent cuisinés avec des viandes sauvages et de nombreuses épices, la tourtière du Lac-Saint-Jean et le cipâte nécessitent des vins plus costauds. Cet italien riche et expressif d'Émilie-Romagne sera à la hauteur de la situation. Le duo sangiovese et merlot dégage des arômes de sous-bois, de cerise noire et d'épices. En voilà un qui deviendra rapidement un classique des Fêtes!
Mendoza 2014, Malbec, Mascota
(Code SAQ : 12 567 696 - 18 $)
Voici un argentin charmant et juteux qui fera la paire avec la viande un peu sèche de la tourtière et le ragoût de boulettes. Fort d'un vieillissement de 12 mois en fûts français et américain, il sent la vanille, les épices et l'eucalyptus. La texture duveteuse et les tannins soyeux, ce malbec laisse de joyeux arômes de tabac et de cacao qui perdurent pour le plus grand plaisir des papilles.
Castillon Côtes de Bordeaux 2014, Château Picoron
(Code SAQ : 11 133 263 - 20,35 $)
Terminez l'année en beauté avec ce bordeaux à prix plus que raisonnable élaboré à l'est de Saint-Émilion. Cet assemblage de merlot et de cabernet franc est élevé en fût de chêne, dont 50 % de bois neuf, de 6 à 12 mois. Dans le verre, on flaire des notes de fraise, de réglisse et de fruits confits. La bouche tannique, mais pas trop, est bien balancée par une acidité toute rafraîchissante. C'est drôlement bon!
Porto, Caracter Reserva Especial, Cabral
(Code SAQ : 10 270 717 - 16,80 $)
Les vintage character sont des vins rouges fortifiés, généralement sous bois, pendant 5 à 7 ans avant filtration et mise gras en bouteille. Moins chers que les LBV, ces portos d'entrée de gamme sont très intéressants. Pour vous situer, il a la robe rubis et non orange comme ses confrères les tawny. Celui-ci a vieilli plus de 7 ans en fûts de chêne. Ça sent bon la boîte de raisins Sun-Maid et les fines herbes. La bouche est gourmande, ronde, fruitée et longue. On sent la chaleur de l'alcool, mais pas trop. Un délice avec les desserts au chocolat, le gâteau aux fruits ou le fromage bleu.
Jurançon 2013, Cuvée Jean, Château Jolys
(Code SAQ : 913 970 - 24,25 $)
La bûche de Noël à la vanille et le sucre à la crème appellent un blanc doux. L'appellation jurançon, dans le sud-ouest de la France, juste en dessous de Bordeaux, produit d'excellents vins de dessert à un prix sympathiques. Ce serait un peu embêtant d'avoir à se serrer la ceinture si on est pour la lousser ensuite. Ici, le cépage petit manseng tient la vedette. Le vin est intense et concentré, résultat d'une surmaturation tardive des raisins par passerillage (dessèchement) sur plant. C'est suave et bourré d'arômes comme le litchi, le miel et la pêche confite. Frissons assurés avec un brie fondant au sirop d'érable, noix et canneberges.
Bonne soif des Fêtes!