Le programme de sciences brassicoles, qui a été mis sur pause en raison de la COVID-19, pourra éventuellement profiter d’un tout nouveau laboratoire où les étudiants pourront brasser leur bière. Celle-ci est même embouteillée et envoyés au dépanneur de l’université.
Le programme de sciences brassicoles, qui a été mis sur pause en raison de la COVID-19, pourra éventuellement profiter d’un tout nouveau laboratoire où les étudiants pourront brasser leur bière. Celle-ci est même embouteillée et envoyés au dépanneur de l’université.

Un futur « haut lieu » de la bière à Sherbrooke ? [VIDÉO] 

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
Initiative de journalisme local - La Tribune
Le brassage de bière n’intéresse pas que les entrepreneurs en Estrie. Des institutions d’enseignement comme l’Université Bishop’s et l’Université de Sherbrooke s’attardent de plus en plus à la science du monde brassicole à l’intérieur de leurs murs. Un savoir-faire qui pourrait rapidement faire l’envie d’autres régions.